Bébés siamois Mahagaga et Mahalatsa évacués en France
 
(sary trimobe.org)
 
Les frères siamois seront séparés à l’hôpital Necker de Paris. Ils quittent le pays ce samedi. Après sept mois d'hospitalisation au Pavillon Sainte-Fleur du centre hospitalier d’Ampefiloha, les frères siamois d'Amboasary-sud, Mahagaga et Mahalatsa s'envoleront pour la France ce samedi 24 janvier. Liés au niveau de l'abdomen, ils seront séparés à l'hôpital Necker de Paris. « L'opération exige un diagnostic très poussé qui nécessite un matériel sophistiqué comme l'imagerie par résonance magnétique ou IRM », explique le Pr. Lalatiana Mamy Andriamanarivo de l'hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona. Il précise que « tout est fin prêt ». Médecin traitant des jumeaux, le chirurgien pédiatre fera partie du voyage.
 
Le départ est prévu vers 22 heures 30 par le vol de la compagnie nationale Air Madagascar.
D'après lui, les papiers des deux bébés et de leur mère sont déjà en règle. Croissance normale L’évacuation sanitaire est rendue possible grâce à l'état à travers le ministère de la Santé et du planning familial avec l'appui des associations humanitaires Médecins du Monde et Ordre de Malte. La première paiera le titre de voyage du Pr. Andriamanarivo, celui des bébés et de leur mère, Anjara Mea. La seconde assurera celui de Lucie Raharinirina, surveillante au Pavillon Sainte-Fleur. « Elle a pris soin des jumeaux depuis leur admission dans notre établissement », précise le chirurgien pédiatre. « Actuellement, l'état de santé de Mahagaga et Mahalatsa est rassurant », fait-il remarquer avant d’ajouter : « Leur courbe de croissance est normale ». Agés de sept mois, ils pèsent environ 12 kg alors qu'à leur arrivée dans la capitale, ils ne faisaient que 2,100 kg.
 
Satisfait des résultats enregistrés par l'équipe médicale qui s'est chargée du traitement des jumeaux, le médecin-chef du Pavillon Sainte-Fleur tient à remercier toutes les personnes de bonne volonté qui les ont aidés durant leur séjour dans la capitale. « Hébergée dans une chambre soigneusement aménagée et bien équipée, Anjara Mea, qui est déclarée mère-célibataire, n'a rencontré aucun problème pour s'occuper de ses fils », conclut un médecin. Accouchée par une matrone dans la bourgade d'Andavabaja, district d'Amboasary-sud, elle a été amenée à Antananarivo avec ses nouveaux-nés par le gouvernement.
 
Teholy Martin Date : 23-01-2009
(www.expressmada.com)
 
Dia mirary soa ho azy rehetra ireo ho tsara mandroso ho tsara miverina. Mahatsiaro am-bavaka hatrany. 
 
Eo @ lafiny pôlitika kosa dia natao fisavana ny tranon'i Nirhy lanto Andriamahazo izay adjoint ny Ben'ny tanàna Antananarivo. Mbola maro koa ireo mpiara miasa aminy akaiky no hosavana. Mety hisy hiakatra fitsarana ary ve? Satria manohitohina ny filaminam-bahoaka.
 
 
 
Nampiakatra fitsarana kosa ny eo anivon'ny mbs raha naharay ny taratasy nampetrakin'ny vadin-tany nalefany eo @ CUA. Mbola tantara mitohy ihany koa ity... Ny tantara moa dia izao raha atao bango tokana. Miorina eo @ tanin'ny kaominina etsy Anosipatrana ny radio sy tv mbs ary voalaza fa tsy nandoa hofatany intsony izy efa ho heritaona izao??? Rariny loatra raha mitaky ny vola anjarany ny kaominina. Hisy ary ve ny fahaleovan-tena ny fitsarana? Eo indrindra isika izao. Rahampitso maheno ny tohiny etsy @ kianjan'ny demokrasia.
 
Jereo koa eto